C’est où ? C’est quoi ?

Petit jeu entre amis pour la soirée. Où Monsieur Écho était aujourd’hui pour prendre cette photo ?

Un poteau bien planté

Monsieur Écho connaissait l’arbre à chat… Il a désormais découvert l’arbre à plantes. Ou plutôt le poteau à plantes. La Ville de Poitiers en a installé un à chaque extrémité de la rue Grimaux (entre la rue Gambetta et le Tap). De petites plantes grimpantes commencent à monter tout doucement le long de ces tuteurs d’un nouveau genre… qui restent cependant bien métalliques derrière cette très faible couverture végétale. Monsieur Écho se demande quand même si ce ne serait pas plus sympa de planter de petits arbustes ?

Youpi, une démolition party!

Waouh ! Une démolition party ! Trop bien! Ce soir dans le cadre du démontage de la passerelle des Rocs à Poitiers, le très branché restaurant Météo organise une démolition party. C’est-à-dire une soirée plancha et vin chaud sur la terrasse de cet établissement qui surplombe la passerelle, pour assister aux travaux.

Coeur d’agglo se débarrasse des piétons

Après les voitures, Coeur d’agglo voudrait-il dégager le centre-ville de Poitiers des piétons ? Monsieur Écho ne saurait que trop conseiller à ceux-ci d’être prudents et de ne pas se laisser piéger par la signalétique mise en place à certains endroits ! Ainsi, cet après-midi, ces barrières et ce panneau posés à l’entrée de la rue Carnot dirigent les piétons directement vers… une benne à ordures ! Argh.

Au coeur de la passerelle

Vu ce matin du boulevard du Grand Cerf à Poitiers ! Un ouvrier travaille au cœur de la grande passerelle (sous le tablier) avant le démontage deux nouveaux gros morceaux dans les prochaines heures. Il paraît tout petit le monsieur !

Les entrepreneurs du futur retournent en classe

« N’oubliez pas votre cartable », telle est la mention jointe aux invitations pour l’assemblée générale des Entrepreneurs du futur, fin mars.  Elle se tiendra en effet au lycée pilote innovant international de Chasseneuil-du-Poitou/Jaunay-Clan… Et dans une classe décorée pour l’occasion de vieux mobilier (tableau noir, pupitres en bois…) . La partie festive de la soirée se poursuivra dans la cantine du lycée, avec le spectacle de Norbert Aboudarkhma, un professeur plutôt déjanté. Un petit air d’école du passé pour des entrepreneurs du futur…

Poitiers, ton campus se lézarde

Les façades des facultés de l’université de Poitiers ont un sérieux besoin de coups de pinceaux et de truelle. Heureusement, les autorités ont entrepris la rénovation de celles-ci par une entreprise de Buxerolles. Celle-ci est au boulot sur la faculté de droit et des sciences économiques, certainement la plus « lépreuse » du campus. Mais cette réfection ne comprend sans doute pas la remise en état des graffitis et autres créations artistiques, comme celle révélée par le cliché joint. Défenseurs du patrimoine estudiantin de Poitiers, mobilisez-vous!

Le coup de la masse magique à Maillochon

Le démontage du deuxième tronçon de la passerelle des Rocs à Poitiers s’est déroulé sans anicroche lundi après-midi. Les deux grues ont déplacé en parfait synchronisme ce morceau de béton de plusieurs centaines de tonnes. Sauf qu’au moment de la poser sur les socles édifiés exprès sur le bitume, les techniciens de GTM Bretagne, entreprise en charge de ce chantier, se sont aperçus qu’un muret longeant le gymnase de Maillochon empêchait la pose de la poutrelle métallique permettant de soulever l’élément de la passerelle. Pour rectifier la chose, les techniciens ont utilisé la masse pour casser le muret et permettre la fin de l’installation .

Si jolies cigognes

Monsieur Écho a reçu cette photo grâce à un fidèle lecteur de Poitiers-Ouest. Il a été pris ce matin par les marcheuses du foyer du Porteau qui ont fait la rencontre de 26 cigognes, posées dans un champ près de la ferme de Géniec à Poitiers. Waouh !

Rue piétonne barrée… aux véhicules

Monsieur Écho a assisté hier matin à la pose d’une barrière pour indiquer que la rue Gambetta, au centre-ville de Poitiers, est temporairement barrée pour cause de travaux. Paradoxal, puisque la rue Gambetta est piétonne !

Le panneau « route barrée » et le sens interdit ne s’adressent cependant pas aux piétons, mais uniquement aux riverains et livreurs dont les véhicules sont parfois très nombreux à emprunter cette rue. En tant que piéton, Monsieur Écho est ravi de bénéficier pour une fois d’une rue 100% piétonne et cycliste !