Le plus grand panneau d’affichage électoral de la ville

Si la Ville de Poitiers vient à manquer de panneaux d’affichage électoral officiels, en voici un de secours tout trouvé. En tout cas, c’est l’idée qu’ont eue les citoyens membres du mouvement Colibris, qui depuis ce matin y accrochent les portraits de 60 anonymes, poitevins et deux-sévriens, « candidats au changement ». Ces 60 photos géantes, ils les ont affichées sur la façade de l’ex-Printemps, place Leclerc. Une manifestation à la fois artistique (inspirée du projet Inside out du photographe JR) et citoyenne, pour inciter chacun à agir à son niveau. Même si ce n’est que pour une journée, voilà qui devrait attirer le regard des passants. Et puis c’est plus agréable de voir 60 visages souriants au lieu de la façade fissurée de l’ancien magasin désormais vide…

Publicités

Souvenir d’enfance

Monsieur Écho a eu un bref instant de nostalgie en passant place Lepetit, à Poitiers, ce matin. Non à cause du palais de justice. mais grâce à une marelle dessinée au sol, à la craie. Comme dans la cour de récré quand Monsieur Écho était petit. Un peu de douceur dans un monde de brutes.

Intouchables ? Immanquable

Comme Centre Presse le soulignait jeudi dans ses pages, le phénomène  » Intouchables  » vient de sortir en DVD. Avec plus de 19 millions de spectateurs dans les salles, le  film avec Omar Sy et François Cluzet est en train d’envahir les têtes de gondoles des supermarchés. Difficile de passer à côté.  » Intouchables  » devient donc immanquable.

Une belle brochette !

Monsieur Echo a été surpris en se promenant dans les rues du centre-ville de Poitiers de découvrir ces grandes « pages » assises sur le mur. A y regarder de plus près, il s’agit d’une nouvelle campagne de pub d’un opérateur de téléphonie mobile. On n’arrête pas le progrès.

Un peu de Floride à Poitiers

Photo Jac 86

Un lecteur fidèle nous a fait parvenir cette photo, prise aujourd’hui vers 16h… au bord du Clain, rue de la Mérigotte, dans le secteur de la Varenne (Poitiers/Saint-Benoît). Il s’agit bel et bien d’une tortue de Floride, et d’une belle taille qui plus est puisque le photographe indique qu’elle mesure environ 30 cm de diamètre !

Habitué des lieux, ce photographe affirme qu’il aperçoit régulièrement deux tortues dans ce secteur, depuis longtemps. M.Écho se pose plein de questions, du coup. Est-ce que ces tortues ont été jetées dans le Clain par des propriétaires peu scrupuleux ? Sont-elles dangereuses pour la faune indigène ? S’il s’agit d’un mâle et d’une femelle, est-ce qu’elles peuvent se reproduire sous nos latitudes ? Et est-ce que le mythe new-yorkais va se répandre à Poitiers : y a-t-il des alligators dans les égouts ???!!!

Quel est le point commun entre Mme Echo et l’escalier de l’hôtel de ville ?

Drôle de question, répondrez-vous. Mais il existe bel et bien un point commun entre Madame Echo et l’escalier d’honneur de l’hôtel de ville de Poitiers.

Il s’agit du peeling ! Pour Madame Echo, il s’agit d’un rajeunissement facial, qui enlève la couche supérieure de l’épiderme et gomme les imperfections. Pour l’escalier, il s’agit d’une technique de nettoyage de la pierre. Les restaurateurs posent une couche de latex : une fois sèche, il suffit de tirer dessus (voir la photo ci-dessus)  et toutes les saletés y restent accrochées.

Dans un cas comme dans l’autre, on paraît plus jeune et plus beau après !

Do it yourself, la vaisselle aussi

Monsieur Echo a adoré cette pancarte installée au-dessus de l’évier de la salle conviviale du Confort Moderne (une référence au message du mouvement punk à la fin des années 70). Visiblement tout le monde n’applique pas ce principe à la plonge au sein de la mythique salle de spectacle de la ville. Monsieur Echo se dit qu’il va faire la même pour sa rédaction et peut être même en installer une chez lui…