Photo maquillée

En découvrant aujourd’hui (mais je crois qu’elle est là depuis longtemps) cette immense photo d’une jolie fille sur le mur d’un parfumeur poitevin du centre ville, M Echo s’est marré. Oui je sais ! Ce n’est pas bien d’écrire sur les murs ! Mais celui ou celle qui a noirci la dent de la jeune fille et ajouté trois boutons sur son pif s’amusait certainement dans sa jeunesse à maquiller les unes de Télé Star ou de Télé 7 jours. Allez ! Qui n’a pas rajouté des moustaches à Mireille Mathieu, des poils dans le nez à Michel Drucker ou des lunettes moches à Jean-Pierre Foucault? Qui ? Encore aujourd’hui, le fils de M Echo reproduit les âneries de son père sur les magazines de sa grand-mère (donc ma mère)… Pourvu qu’il n’écrive pas sur les murs.

The Free Dictionary: Largeur d’une étoffe entre ses deux bords. »

Publicités

Borne to be star (épisode 3)

Les riverains de la rue de l’Eperon n’en finissent plus de s’attaquer à la borne à verre (mal) placée devant un bar de la Ville. Certes, elle ne déplace pas autant de touristes que Notre-Dame, mais elle est devenue la star de l’été sur le net. Encore récemment, une affichette collée sur la borne montre un homme en costume avec des oreilles d’âne. L’auteur note qu’il s’agit de « poubelman, architecte de Coeur d’agglo ». Pas sympa.

Le vert envahit Poitiers

L’herbe recouvre les trottoirs aux Trois-Cités.

A la veille des journées d’été d’Europe Ecologie Les Verts (EELV) où Poitiers va accueillir durant trois jours le fine fleur des écologistes, M Echo a découvert que la politique environnementale de la ville envahit même les trottoirs, comme ici dans une rue du quartier des Trois-Cités.

 

 

Pendant les travaux du viaduc, les chats roupillent…

Chats Poitiers

Un trio de champions de la sieste au soleil…

On pensait naïvement que les travaux du futur Viaduc des Rocs avaient chassé les chats dits « errants » traditionnellement installés à côté de la désormais disparue grande passerelle, côté boulevard Solférino. On avait tort. Les minous, dont s’occupe régulièrement l’association « L’école du chat libre », n’ont pas tous quitté le secteur : le 15 août, juste avant la canicule, M. Echo a ainsi croisé ce trio de greffiers s’offrant une sieste réparatrice en plein soleil, avec vue panoramique sur le chantier et le parking Toumaï. On a parfois envie de connaître ne serait-ce qu’une seule des neuf vies que l’on prête aux chats….

Du nouveau dans le mobilier urbain

Vendredi-après midi, M Echo a découvert un superbe (du moins dans les années 70) canapé en cuir marron déposé sur le trottoir, rue du 125e régiment d’infanterie dans le quartier Rivaud à Poitiers. Une question se pose : Est-ce que ce nouveau mobilier urbain est l’idée d’un riverain pour concurrencer les canapés en plastique multicolors de la place Leclerc ?

Alerte au coq !

Les deux jeunes coqs sont à droite sur la photo.

Eleveur (amateur) de poules dans le quartier de la cathédrale de Poitiers, M Echo est depuis fin avril, l’heureux papa de deux jeunes coqs de race marans. Ayant promis à son fils de ne pas les faire rôtir et voulant rester en bonne relation avec ses voisins, M. Echo a lancé un appel aux propriétaires de poules marans à la recherche d’un reproducteur. Un des coqs a déjà trouvé preneur mais il en reste encore un. C’est cadeau pour le premier qui se manifestera !

Poitiers plage sans plage… mais avec du soleil

Les plus grincheux ont vu ces canapés géants en plastique installés sur la place Leclerc à Poitiers comme des verrues, mais les plus malins (c’est bizarre comme ils sont plus nombreux que les grincheux !) l’utilisent régulièrement pour faire bronzette.