Un poster dédicacé pour M. Echo

Image

Une dédicace de Christian Poirault.

Une dédicace de Christian Poirault.

Ce matin, M. Echo a reçu pour la première fois un cadeau. Une grande boîte en carton avec l’adresse de M. Echo dessus. Même si Noël est déjà passé, le geste est appréciable. A l’intérieur de l’envoi, un poster dédicacé de la paire poitevine Poirault-Tartarin en route, d’ici quelques jours, pour le Dakar 2013. On peut ainsi lire : « sans aucun doute, M. Echo se fera l’écho de nos aventures (*)…  » L’astérisque renvoyant  à cette petite phrase : « du style : Poirault « planté » dans le sable ». M. Echo prend donc l’engagement se suivre avec attention le parcours du duo et d’en faire écho sur son blog à chaque situation d’ensablement. Néanmoins M. Echo souhaite bonne route à l’équipage poitevin et lui donne rendez-vous le 20 janvier à Santiago pour l’arrivée.

Publicités

Il a neigé sur les enzos de l’été

Image

La neige !

La neige !

Monsieur Echo aime bien envoyer des boules de neige. Mais pour fêter la nouvelle année, il va peut-être plutôt envoyer une boule à neige. Pas une vraie, hein, parce que ça casse et que ça peut faire mal. Mais une boule à neige virtuelle, comme en propose le site internet de la mairie de Poitiers (www.poitiers.fr). Il s’agit de la carte de voeux que la Ville met à disposition de chacun. Il suffit de cliquer, de choisir son visuel et de mettre l’adresse courriel du destinataire. Il y a quatre visuels… tous déclinés sur la même thématique : les « enzos » sur la place Leclerc. Les enzos, ce sont ces canapés en plastique très colorés qui ont été installés sur la place l’été dernier (rappelez-vous, M.Écho en avait déjà parlé ici et , et aussi ). Les différents personnages (maman et fille qui mangent un hamburger sur un enzo rose ; jeune femme qui lit sur un enzo vert ; amoureux enlacés sur un enzo bleu ; et ados au repos sur un enzo orange) sont enfermés dans la boule, avec en fond les façades des bars de la place Leclerc. Et quand on retourne la boule, hop, il neige sur eux.

Monsieur Écho apprécie le clin d’oeil et trouve ces cartes bien conçues mais avertit les Poitevins : pas la peine d’aller sur la place pour essayer de reproduire ces visuels en vrai. D’abord parce qu’il ne neige pas (eh oui, M.Écho est perspicace !). Et surtout parce que les enzos (bien que visiblement la Ville les ait choisis comme emblèmes) ne sont plus dehors en ce moment. Ils ne supportent apparemment que la neige virtuelle, et pas le froid réel !

Bonnet rouge pour accueillir les bébés de Noël

Monsieur Echo a rencontré des pères et mères Noël à la maternité du Fief de Grimoire. Bonnet rouge sur toutes les têtes. Si ça se trouve, c’est même ce qu’ont vu en premier les deux bébés nés la nuit de Noël: Darrel à 1h30 et Ines à 3h10. En tout cas, l’équipe de la clinique a su se préserver un petit moment festif en ce 25 décembre au boulot. Pendant que mamans et bébés faisaient la sieste, le personnel a dégusté un bon repas: foie gras, bûche, etc. M. Echo se dit qu’ils ont bien raison, tant qu’ils arrosent avec modération la venue au monde du petit Jésus !

Entre deux accouchements, l'équipe s'est offert un bon repas de Noël.

Entre deux accouchements, l’équipe s’est offert un bon repas de Noël.

Le petit cadeau de Noël de M. Echo

Image

Patrice-Et-Mario-Monsieur-Echo-25-cm-259018600_ML

Ils ont chanté à la gloire de M Echo… sans le savoir.

En cette veille de Noël, M. Echo a décidé de faire un petit cadeau à ses fidèles lecteurs du blog comme de notre page Facebook : une petite chanson de Patrice et Mario à la gloire de M Echo. Cette perle de 1952 trouvée sur internet (c’est dingue le nombre d’âneries que l’on trouve sur internet) s’accompagne d’un clip tout aussi délicieux. Mais tout ça se passe de commentaire, ça se savoure… comme un chocolat de Noël. Attention quand même à l’indigestion.

 

Poubelle à l’eau

Image

crue clain 005

Ce n’est pas la poubelle qui déborde, c’est le Clain.

Depuis déjà quelques jours, cette poubelle (située à la Varenne) baigne dans les eaux du Clain qui déborde. Et à chaque inondation c’est la même chose.Môsieur Echo, très sensible à la propreté des lieux, se demande bien comment il va pouvoir déposer ses papiers gras. En barque? A la nage?

La fin du monde ? Buvons-la !

Image

fin du monde 001

Une bonne bière pour une bonne fin du monde.

Mais que faire avant la fin du monde annoncée pour vendredi ? Et si on buvait un coup ? En voilà une bonne idée. Môsieur Echo a repéré dans un bar du centre-ville de Poitiers (Le Caribou pour ne pas le nommer) cette publicité vantant les mérites d’une bière québécoise. Son nom : La fin du Monde. Mais selon le patron de l’établissement, elle ne s’exporte plus. Dommmaaaage !
Pour info, on découvre que ce breuvage nécessite une triple fermentation. Et la fin du monde ? Ce n’est pas une triple connerie ?

Une poubelle en guise de PV

Image

poubelle écho 001

Le plus dur c’est de le glisser sous l’essuie-glace.

Depuis ce matin en haut de la rue du Moulin à Vent, on peut voir une grosse poubelle à roulettes posée sur le pare-brise d’une voiture. Un collègue de M Echo note qu’il s’agit peut-être d’un jeu (très prisé à Bordeaux) qui consiste à demander au propriétaire du véhicule de bouger sa voiture, garée à la même place depuis plusieurs jours. Une sorte de PV en 3 D en somme.