Déclarez votre flamme à Môsieur Echo

Image

SAINT VALENTIN

Ah l’amour…

Le blog de Môsieur Echo fête son premier anniversaire le jour de la Saint-Valentin, le 14 février. L’occasion pour tous et toutes de déclarer sa flamme à M. Echo en lui envoyant vos messages d’amour (dans : « Poster un commentaire »).

Les meilleurs (et les pires) messages seront publiés sur le blog. On accepte aussi les photos.

 

Beyoncé en concert à Poitiers… enfin presque

Image

373026_323227967776847_558611526_n

Beyoncé à la mi-temps… mais si c’est vrai !

On a trouvé ça sur facebook. Les Dragons, le club de football américain de Poitiers, invitent ceux et celles qui le souhaitent à venir voir avec eux la finale du Superbowl (Entre les Baltimore Ravens et les 49ers de San Francisco) le 3 février à 0h30 au bar le Connémara en centre-ville.
Le message se poursuit ainsi : « Vous pourrez lors de cette soirée défier vos amis lors de match de beerpong durant toute la soirée ! Grand moment assuré, avec à la mi temps, un concert de Beyoncé ! » Primo : par expérience personnelle, M Echo prévient les novices que le Beer Pong est un jeu à consommer avec modération. Secondo : Pas la peine de dormir devant le bar deux jours avant pour réserver sa place pour le concert. Beyoncé ne chantera pas au Connemara mais dans la télé qui se situe au Connermara.

La bibite à bon Dieu passe à Poitiers

Couv-BibiteOn adore ce genre d’annonce. Franck, le patron de La librairie Bulle d’Encre, rue de la cathédrale à Poitiers, nous signale une drôle de dédicace le vendredi 1er mars. Nous ne résistons pas à retranscrire l’invitation tombée sur nos mails :

Mes biens chers frères et soeurs,

le vendredi (jour du poisson) 1er mars sera l’objet d’une dédicace tardive (à 17h à la librairie) et encore plus tardive à 20h30 (au Zinc) pour les retardataires et les lève-très-tard.
Le Père Guillaume Bouzard viendra célébrer une messe d’action de grâce pour La
bibite à bon Dieu, dernier né de la fameuse collection BD cul des Requins “complètement” marteaux. Un évènement monté en partenariat avec le père François et son association Le microphage.
Ci-joint le texte de présentation honteusement piqué sur le site des Requins :

Pas de repos dominical pour Guillaume Bouzard qui nous sert un nouveau cocktail à se damner… Qui d’autre pouvait se permettre de mélanger avec autant de malice goupillon et croupion ?
Promu jeune curé de campagne, le père Guillaume décide d’aller rendre une petite visite de courtoisie à ses ouailles. Que cachent donc les habitantes de Bourg-Saint-Guillaume derrière leur prétendue bienveillance ? D’abord sous le charme, le père Guillaume parviendra peu à peu à lever le voile sur les secrets de ce petit village. Moderne, volontaire, dévoué, le saint homme répondra à corps perdu aux attentes de ses paroissiennes grâce à un sens du compromis hors du commun et un pragmatisme qui en désarçonnera plus d’une. Avec pour seules armes sa robe de burnes et son cierge gonflé à bloc, il prend courageusement le relais du père Lucas pour continuer l’évangélisation de ce petit bourg. Tout est bon pour ce brave curé qui n’hésite pas à remonter ses manches et sa soutane pour accomplir cette sainte mission…
Priez pour nous pauvres branleurs, avec le père Bouzard on va avoir les messes
toutes rouges !

Voilà, ceux qui ne veulent pas être excommuniés seront les bienvenus…

Franck 

 

Pourquoi Ruddy Nelhomme a fait la Une de l’Equipe samedi ?

Image

couv-equipemag1

Belle photo….

Il se tient debout, face objectif, visage fermé, en costume sombre. Au dessus de sa main droite un ballon de basket en suspension. Samedi, Ruddy Nelhomme a fait la Une de l’Equipe Magazine. Non pas pour les performances de son club mais pour sa couleur de peau. En effet, l’entraîneur du PB 86 est aujourd’hui le seul entraîneur noir d’un club français de Première division, foot, rugby, hand, basket, volley confondus. « Les Noirs savent coacher ? Bonne Nouvelle ! » Un beau dossier. Un beau sujet.
Pour info, on peut découvrir les coulisses de cette photo sur le blog de Laurent Baheux, un ancien photographe de Centre Presse.

A qui est ce chat qui veut jouer avec nos souris ?

Image

maya echo 011

Finalement les souris d’ordinateur, ce n’est pas terrible.

Cette après-midi, nous avons récupéré à la rédaction du journal un joli petit chat pas farouche. Ce n’est pas le premier à traîner dans le quartier. Mais cette fois-ci, l’animal a un collier avec un nom et une adresse. Elle s’appelle Maya et nous avons déjà laissé un message aux propriétaires. En attendant, elle joue avec nos souris… d’ordinateur. Beaucoup moins savoureuses que les vraies.

Même virés, ils ne perdent pas leur humour

Image

L’enseigne est fermée.

photo game 004

La troisième affichette tout en bas de la vitrine.

La boutique Game, spécialisée dans les jeux vidéo, rue Gaston Hulin a fermé ses portes ces derniers jours. Triste fin pour cette chaîne qui compte environ une centaine de magasins en France et près de 700 employés.
Ceux de Poitiers ont donc tiré le rideau en fer en posant une dernière fois sur la vitrine trois affichettes : la première écrite à la main signale la fin du magasin. La deuxième, plus officielle, précise les modalités en cas de réclamations. La troisième enfin, manuscrite une nouvelle fois, a été scotchée tout en bas de la porte. On peut y lire : « Pas la peine de se pencher, on vous dit que c’est fermé ». Même virés, ils ne perdent pas leur humour… Bon courage pour la suite.

Un curieux ballet aérien pour des lumières

Image

Pas de temps à perdre.

Pas de temps à perdre.

Depuis ce matin, un curieux ballet aérien s’anime sur les façades des immeubles situés autour de la place Leclerc. Plusieurs nacelles virevoltent à dix mètres du sol. Il ne s’agit pas de la dernière chorégraphie d’un artiste en vogue content de profiter de ce nouvel espace, ni même d’un nettoyage en hauteur des fenêtres mais la mise en place du nouveau système d’éclairage de la place Leclerc et de la mise en valeur des façades. A découvrir dès la tombée de la nuit.