Ce n’est pas le 1er avril mais M. Echo a déjà son poisson

Un dossier de presse original.

Un dossier de presse original.

Voici un dossier de presse qui a fait plaisir à M. Echo, qui est un grand pêcheur (d’eau douce) devant l’éternel. Un beau poisson, bleu d’un côté, jaune de l’autre, pour promouvoir les produits de la « première marque nationale de la pêche maritime. » Un dossier de presse qui présente également de nombreuses recettes de cuisine de poisson. Agréable et utile ce dossier de presse. Cela change des traditionnelles clés USB.

Publicités

On a roulé sous le viaduc

Image

IMG_6450

Il faudra attendre le mois de novembre pour passer sur le viaduc… mais en bus ou à vélo. En attendant, on peut passer en dessous en voiture.

C’est bizarre comme la nature a horreur du vide. Depuis février 2012, la grande passerelle avait disparu du paysage poitevin. Une drôle de sensation quand on passait en voiture par le boulevard du Grand Cerf pour se diriger vers la gare. Comme un vide. Comme un manque. Mais depuis hier soir, tout est presque revenu dans l’ordre, un gros viaduc en acier a remplacé la vieille passerelle en béton.

A voir en vidéo.

Finalement Nabilla ne viendra pas

Image

Nabilla.

Nabilla.

M. Echo est déçu. Il vient d’apprendre que Nabilla ne viendra pas à Poitiers le 5 avril prochain à l’XS club. Sa vidéo qui fait le buzz a donné des envies d’exclusivité à la belle (lire Centre Presse). M. Echo pourra toujours se consoler en allant à la rencontre d’Ayem, une autre « vedette » de la téléréalité qui revendique l’expression « Allo quoi ! ». Il n’y a pas de quoi être fière.

 

L’hôtel de police n’est pas protégé

blog police 003

Sur la rangée du bas, deuxième photo en partant de la gauche, on y voit l’hôtel de police.

En regardant d’un peu plus près l’exposition concernant l’enquête publique sur le secteur sauvegardé de Poitiers (actuellement visible dans le hall de l’hôtel de ville), on a pu voir des choses rigolotes. Sur le panneau montrant  » les exemples de protection du patrimoine du bâti par époque «  on a découvert que dans le chapitre  » architecture contemporaine, bâtiment non protégé «  figure un immeuble de la rue de la Marne bien connu des Poitevins : l’hôtel de police. Le commissariat qui n’est pas protégé ! En voilà une histoire !

M Echo roule dans la piscine

Image

blog echo piscine 001

Oups la boulette !

Ce matin dans Centre Presse, un collègue de M. Echo a fait une petite coquille dans l’article : « Viaduc des Rocs : la jonction est imminente« . Dans le second papier, en voulant écrire « une piste cyclable de 3 mètres », il a écrit « une piscine cyclable de 3 mètres ». Vous ne pouvez pas imaginer la vie de notre collègue depuis ce matin. Tout le monde l’appelle pour se moquer (gentillement) de sa bourde. Sur le site de Centre Presse, les lecteurs ont même envoyé des petits mots. Extraits :  » Au sujet de la piscine cyclable : sera-t-elle prête pour le 1er avril ? Si oui, le capitaine poitevin de pédalos a-t-il prévu le stationnement des pédalos. Côté ouest, d’accord il y a la Boivre. Mais côté centre ville, je ne vois guère que le parking Toumaï (au 36ème dessous). Parce qu’autrement, ça va être juste pour le square des coloniaux  » Un autre demande « l’agrandissement » des flaques d’eau :  » C’est vrai qu’avec tous les pédalos qui circulent dans Poitiers, une piscine cyclable devenait vraiment nécessaire. Reste à savoir si ce sera toujours le même capitaine pour faire la circulation « . Un troisième suggère pour le Viaduc des Rocs de l’alimenter en allant « puiser l’eau dans la Boivre et qu’on va y pratiquer du vélo aquatique« .

Et pour ceux qui pensent qu’il s’agit d’un poisson d’avril avant l’heure, ils se trompent. Il s’agit juste d’un correcteur orthographique complétement dingue qui a remplacé (sans que personne ne s’en rende compte) le mot « piste » par « piscine ».

Le coupable a été puni de faire plusieurs longueurs dans le Clain.

Les Enzo arrivent avec le printemps

Image

blog echo 2 001

Les gros canapés sont de retour.

A peine posés, déjà utilisés. Depuis aujourd’hui, les gros canapés colorés ont été pris d’assaut sur la place Leclerc à Poitiers. Les jeunes (surtout) adorent les squatter pour y lézarder au soleil. Et comme une bonne nouvelle n’arrivant jamais seule, le soleil était justement de la partie. Normal c’était le printemps.
Pour la petite histoire, ces grosses structures s’appellent les « Enzo ». Elles ont été découvertes dans le quartier des musées à Vienne en Autriche. Et la personne à l’initiative du projet s’appelle Daniel Enzi. C’est elle qui a commandé ces drôles de sièges à un cabinet d’architecte de Vienne (cabinet d’architecte PPAG). Le nom « Enzi » est restée pour les plus petites structures. Celles de Poitiers sont plus grosses. Elles s’appellent Enzo.

Un petit air d’été au bout du viaduc

Image

blog echo 1 001

Le parasol servait surtout à éviter la pluie.

Mardi soir, boulevard Solferino, on a pu voir au bout du futur viaduc des Rocs un magnifique parasol orange planté sur le trottoir. Des curieux venus admirer le spectacle de la charpente du viaduc s’élevant dans le ciel ? Non, des géomètres venus calculer au millimètre près le positionnement de l’ouvrage d’art. Et le parasol servait surtout à protéger l’appareil de mesure de la pluie. Mardi soir sur Poitiers, c’était tout sauf l’été et la plage.