Samir Benzema appelle M. Echo

Image

SAMIR BLOG

Samir Benzema (Crédit William Derennes photographer)

« Allo, c’est Samir Benzema. » Voici la phrase que M. Echo a entendue aujourd’hui à 14 h. Quelle vedette ce Monsieur Echo. Ce sont maintenant les stars de la téléréalité qui l’appelle directement sur son poste. Une telle notoriété va obliger M. Echo à postuler à la prochaine saison des Anges de la téléréalité sur NRJ 12.

M. Echo salue en plus la ponctualité et la politesse de ce jeune homme qui a appelé pile à l’heure prévue. Certaines personnalités poitevines devraient s’en inspirer.

L’interview de Samir Benzema, mannequin, Ange de la téléréalité et aussi cousin de Karim Benzema, le footballeur, est à lire demain dans Centre Presse pour sa venue à Poitiers, vendredi et samedi.

Mariage (plein de sucre) pour tous !

Image

Gâteau pour tous !

Gâteau pour tous !

M.Écho colle à l’actualité (et l’actualité colle aux doigts de M.Écho). A l’heure où les députés venaient de dire « Oui » lors du vote solennel de la loi instaurant le mariage pour tous, la rédaction découvrait un « wedding cake ». Comprendre « gâteau de mariage », en américain dans le texte, puisque ce type de création pâtissière nous vient des Etats-Unis où il est de bon ton de fêter son union autour d’une telle pièce montée recouverte d’une grosse couche de pâte de sucre d’un blanc immaculé. On précise qu’avec celle-ci (fabriquée par des boulangers de la Vienne qui se forment à cette nouvelle mode – plus d’infos bientôt dans Centre Presse), on peut faire 70 parts ! M.Écho n’a aucun doute : avec un tel gâteau, c’est « kilos en plus pour tous » !!!

Prune qui tache

Image

Un "tatouage" de pare-brise à 17 euros !

Un décalcomanie de PV à 17 euros !

M.Écho se demande si la Ville de Poitiers expérimente un nouveau type de contravention. Un papillon que les agents ne se contenteraient pas de glisser sous les essuie-glace. Non, un PV bien marquant, bien collant, qui s’incrusterait directement dans le pare-brise de l’automobiliste qui a eu l’outrecuidance de ne pas alimenter l’horodateur. C’est en tout cas l’impression qu’il a eue en voyant cette voiture, dans une rue du centre-ville, aujourd’hui. M.Écho a d’abord eu l’oeil attiré par les essuie-glace relevés avant de voir la trace à la forme caractéristique laissée dessous : un beau rectangle bordé de marques blanches bien collées sur le pare-brise. A n’en pas douter, il s’agit d’un PV qui a pris la pluie et s’est transformé en papier mâché, laissant un souvenir indélébile à l’automobiliste. A ce compte-là, la Ville pourrait tout aussi bien taguer le montant du PV à la bombe sur les vitres !

Scatologique mais orthographique

Image

Au moins, ça fait de la lecture aux toilettes !

Au moins, ça fait de la lecture aux toilettes !

Il y a quelques semaines, en passant du côté de Migné-Auxances, Monsieur Écho avait été marqué par ce message pour le moins direct, sur une barrière : voir ici.

Il a eu la bonne idée de repasser par là ces jours-ci et de constater qu’il y avait une suite au message ! Apparemment, l’auteur a décidé d’ajouter la correction orthographique aux propos scatologiques… en se servant du deuxième battant de son portail. L’intervention va devoir s’arrêter là parce qu’il n’y a pas de troisième battant. Le cahier n’a que deux pages. Dommage !!! A moins d’utiliser le verso de la deuxième page. Hum ! M. Echo fronce les sourcils, il ne veut pas prendre le risque de mettre le pied dedans…

Quand je serai grand, je serai chauffeur de bus

Image

blog photo vitabut 003

Les gamins des quartiers de Poitiers dans la peau d’un chauffeur de Vitalis… le temps de la photo.

Hier samedi, le tournoi Vitabut s’est achevé au terrain de Chalons sur un succès. Ce tournoi de foot était organisé par l’association Sanza en collaboration avec Vitalis et avait pour but de promouvoir le fair-play, la mixité et le « mieux vivre ensemble » entre les quartiers de Poitiers. C’était également l’occasion pour les gamins de prendre la place du chauffeur de bus le temps d’une photo. « Maman, quand je serai grand, je serai chauffeur de bus ».

WC pour vessies pressées

Image

Ça urge !

Ça urge !

M.Écho n’a pas pu s’empêcher de prendre en photo la petite pancarte qui annonce l’emplacement des toilettes, dans les locaux de l’épicerie solidaire et des Restos du Coeur de Poitiers-Sud.

Les petites figures (bleue pour les gars, rose pour les filles) y sont franchement plus rigolotes que sur les panneaux qu’on peut voir dans d’autres lieux publics. Avec leurs jambes serrées et leur air crispé, on comprend que ce petit bonhomme et cette petite bonne femme ont très très très, mais alors vraiment très très très envie d’utiliser les WC !

Poitiers, champion de France de balle aux prisonniers !

Image

gagnats STAP Red Bull balle aux prisonniers

Les Double Dash poitevins (photo Red Bull)

A l’heure où le PB86 est en train de glisser tout droit vers la Pro B, Poitiers vient de se trouver des nouvelles vedettes : les Double Dash. Cette joyeuse équipe de la faculté des sports de Poitiers a remporté samedi dernier la finale nationale du 3e tournoi Red Bull de balle aux prisonniers.
Les Double Dash, ont conservé leur titre, lors des compétitions déroulées au Dock Eiffel à Paris. Seize équipes étaient en lice. Face à leurs collègues de Paris Descartes, les Poitevins l’ont emporté avec 5 jeux gagnants en moins de 15 minutes de jeu : la durée maximale d’une rencontre est de 30 minutes.

http://www.redbull.com/cs/Satellite/fr_FR/Video/red-bull-balle-aux-prisonniers-2013-finale-video-021243337262337

Et soudain, un(e) inconnu(e) vous offre des fleurs

Image

Un joli bracelet en pâquerettes !

Un joli bracelet en pâquerettes !

Madame Écho adooooore quand on lui offre des fleurs. Surtout quand ce n’est ni son anniversaire, ni sa fête, ni une promotion sur les géraniums à la jardinerie du coin. Aujourd’hui, on a offert des fleurs à Madame Écho comme ça, sans raison, juste pour lui faire plaisir. C’est une petite fille de 6 ans, Domitille, qui lui a tendu un joli bracelet fabriqué en fleurs de pâquerettes, tout juste cueillies dans sa pelouse, alors que Madame Écho venait d’interviewer son papa. « C’est pour toi », a lancé la fillette avec un grand sourire. Alors ça, c’est drôlement mignon ! Voilà qui a ensoleillé la journée de Madame Écho. Et pas besoin d’effeuiller les pétales de ces pâquerettes pour que Madame Écho sache qu’on l’aime un, peu, beaucoup, passionnément, à la folie !!!

Les terrasses naissent au soleil

Image

photo echo

Ce matin place Leclerc.

C’est fou l’effet que peut produire le soleil sur la population. A Poitiers comme ailleurs. Ce matin dès 9 h, place Leclerc, nous avons remarqué ce superbe alignement de tables et de verres verts sur la terrasse du café du Dauphin. Cela donnait presque envie de se mettre à table et de ne pas aller bosser.

On se croirait en Camargue

A Poitiers, on dirait la Camargue.

Poitiers, on dirait la Camargue.

Les pluies diluviennes de ces derniers jours ont transformé le paysage. Gérald, qui a l’œil, a fait parvenir cette photo à Monsieur Echo. Non, ce n’est pas la Camargue, mais bien Poitiers, du côté de Notre-Dame-des-Champs. Ce cheval barbote dans le Clain en crue. C’est bucolique à souhait. N’empêche que Monsieur Echo a plutôt des envies de désert ces temps-ci. Il en a assez de se rassouiller !