C’est quand le Printemps ?

Image

printemps 001

L’ex-Printemps rouille avec le temps.

Ce matin en passant par la place Leclerc à Poitiers, nous nous sommes posés deux questions en une : « C’est quand le Printemps ?  » Non seulement, on s’interroge sur l’arrivée des beaux jours (la pluie, on en a vraiment ras-le-bol!) mais aussi sur le début des travaux de l’ex-Printemps. Depuis plusieurs mois, l’angle du bâtiment situé juste au dessus de la pharmacie est complètement écorné et rouille à vue d’oeil. Bref c’est moche comme le temps. On annonce les travaux de la façade dans les semaines qui viennent. Si c’est comme le soleil, on n’a pas fini d’attendre.

Bravo Gérard !

Image

Gérard tout sourire au départ.

M. Echo tient à féliciter en personne Gérard Chevalier, le correspondant de Centre Presse. Celui-ci a réussi à boucler le marathon Poitiers-Futuroscope. Bon d’accord, il a fait plus que les 4h espérées (4h40 au final) mais l’essentiel est ailleurs : finir. Ce n’est finalement que 2 heures et 23 minutes de plus que le vainqueur. Comme il le dit lui-même (en parlant du marathon bien sûr) : « Je n’en connais pas de facile« .

Gérard raconte son expérience dans l’édition de demain lundi de Centre Presse.

Ici Londres…

Image

On a un bus londonien... et le climat qui va avec.

On a un bus londonien… et le climat qui va avec.

Monsieur Écho a ENFIN compris pourquoi il fait si mauvais ! C’est en croisant ce bus à impériale rouge sur la place Leclerc, cet après-midi, que M.Écho a eu une révélation : en fait, on n’est pas à Poitiers, on est à Londres ! Le bus était apparemment une animation de la Région. Pour la prochaine animation, M.Écho suggère d’installer des cocotiers, plutôt.

France 3 ! La poooorte !

france 3 blog echo 002

La porte va rester ouverte toute la journée… Oh noooooon !

Depuis ce matin, une équipe d’une quinzaine de personnes a investi nos locaux à Poitiers pour y installer un studio télé. France 3 Poitou-Charentes prépare l’émission La voix est libre (diffusée demain samedi) avec pour invitée vedette Ségolène Royal. Et pour ce genre d’émission il faut des gros moyens, des gros camions, des grosses caméras et des gros câbles. Et pour passer les gros câbles, il faut laisser les portes ouvertes. Alors autant vous dire que depuis ce matin, on se les gèle à rédaction. Surtout ceux et celles qui ont leur bureau près de la porte. L’enregistrement ne débutera qu’à 15h… en espérant que la chaleur des projecteurs réchauffent un peu l’ambiance.

Se garer au parc des expos… quelle foire !

Image

foire expo 2013 copie ok 002

Mais c’est quoi ce b…. !

Hier après-midi, M Echo est allé faire un tour à la Foirexpo de Poitiers. Pour le boulot, pas pour les manèges ! Après de (très) longues minutes à tourner dans tous les sens sur les parkings, on a finalement trouvé une place. Bon d’accord, il y a les travaux d’extension du parc des expos… mais quand même ! Comme le montre notre photo, les gens ont un peu fait n’importe quoi en matière de stationnement oubliant ainsi toutes les règles de savoir-vivre. Et M. Écho ne veut même pas parler de cette moto qui occupait deux places réservées aux voitures. Pour les jours qui viennent, on vous conseille de prendre vos dispositions :

1. Venir à 6h du matin… Normalement à cette heure-ci, il n’y a personne
2. Prendre le bus… Les lignes 6, 8, 9 et 2 s’arrêtent juste devant le parc des expos. C’est plutôt pratique.
3. Utiliser le vélo… Là aussi, pas de problème pour trouver une place.
4. Allez se garer à Mignaloux-Beauvoir et faire le voyage à pied jusqu’au parc des expos. Mais non, ce n’est pas loin !

Tous derrière Gérard

Image

M ECHO

Gérard (à droite) a reçu son maillot aux couleurs de Centre Presse.

Dimanche matin, Gérard va prendre le départ du marathon Poitiers-Futuroscope. Le correspondant de Centre Presse a même reçu le maillot officiel cet après-midi pour porter haut les couleurs de votre quotidien préféré. M. Echo sera aux côtés de Gérard, au moins par la pensée, tout au long des 42,195 km et invite tous ses fans à soutenir le coureur dans cette épreuve. Allez Gérard !

On a mangé des makis au chat

Image

sushi 006

Les chats sont dessinés avec l’encre alimentaire.

Dans le cadre du festival « La semaine illustrée » qui se déroule du 21 au 25 mai à Poitiers, les organisateurs ont respecté à la lettre leur slogan : « Le dessin se glisse partout et surtout là où on ne l’attend pas ». Ce soir pour le pot inaugural du festival, on a pu déguster des makis sur lesquels étaient dessinés à l’encre alimentaire des chats verts à lunettes. Ces matous ont été dessinés par deux illustratrices (Natacha Sicaud et Mylène Rigaudie) sur des makis confectionnés par l’enseigne Moshi-Moshi située sous les halles du marché. Pour l’occasion les algues sont remplacées par de la pâte de soja. C’est rigolo, c’est sympa et c’est bon.