Kiri, le sujet qui fâche

fromage de chêvre

Il n’y a pas que le Kiri dans la vie.

Nous avons trouvé cette petite histoire dans les colonnes de Centre Presse. On ne peut pas s’empêcher de la reprendre sur le blog de Monsieur Echo :

Cette histoire ne vaut sans doute pas d’en faire tout un fromage mais, du point de vue de Frédéric Bouchareb, conseiller municipal à Poitiers en charge de la restauration scolaire, mérite tout de même une mise au point. A l’occasion de l’assemblée du magazine Marianne sur l’alimentation, la semaine dernière à Poitiers, le chef Alain Ducasse a critiqué en public la présence de Kiri dans le menu des cantines des écoles de la ville. L’élu local, absent au moment des faits mais à qui on a rapporté les propos, a remis les pieds dans le plat, en l’absence du chef déjà parti : « Oui, nous proposons deux fois du Kiri par mois. Cela répond à la demande des parents, en accord avec la nutritionniste pour respecter l’équilibre alimentaire. Et nous, nous proposons des menus à 2 euros ». Le débat entre Ducasse et Bouchareb pourrait se poursuivre à Paris à l’invitation de Périco Légasse, journaliste gastronomique. On ne rit pas avec le Kiri.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s