« Nous avons dû penser à la pénétration de Poitiers »

place leclercQue ceux qui se sont plaints des travaux de Coeur d’Agglo dans le centre-ville de Poitiers regardent cette vidéo INA datant de 1967, trouvée par Sandrine Leclere, notre consoeur de France 3 Poitou-Charentes. On y voit Pierre Vertadier, le maire de l’époque expliquer tous les chantiers de la ville qui se déroulent de façon quasi simultanée : Les Couronneries, le campus, le CHU, la rocade Est, l’ouverture de la rue Gaston-Hulin, la création de la gare routière à Blossac (aujourd’hui disparue), la caserne des pompiers à Pont Achard, l’agrandissement de l’abattoir (aujourd’hui disparu)… mais surtout la création de la voie Malraux que tous les Poitevins connaissent sous le nom de « pénétrante ». On comprend un peu mieux d’ailleurs le terme de « pénétrante » quand on écoute le maire lancer cette phrase qui va en fera ricaner plus d’un : « Nous avons dû penser à la pénétration de Poitiers qui est mal aisée ».
Autres images étonnantes de ce document de 7 minutes, les images du centre-ville où l’on voit les voitures circuler rue Gambetta ou rue des Grandes Ecoles… et l’immense parking sur la place Leclerc.
Enfin, on peut aussi noter cette prédiction de Pierre Vertadier, certainement enthousiasmé par tous ces travaux : « Très rapidement avant la fin du siècle (NDLR : le XXe), la population de Poitiers atteindra les 150000 habitants ». Presque.

4 réflexions au sujet de « « Nous avons dû penser à la pénétration de Poitiers » »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s