Enzo au soleil, acte 3

enzo 1

Premier jour pour les Enzo.

Elles sont là. Les drôles de structures colorées de la place Leclerc à Poitiers sont de retour pour la troisième année consécutive. Aussitôt posées, aussitôt occupées ! Les jeunes (mais pas seulement) Poitevins adorent s’y prélasser en plein soleil. Pour la petite histoire, ces grosses structures sont appelées des « Enzo ». Pourquoi ? C’est à lire ici.

Publicités

Donner un (vrai) but à la jeunesse poitevine

photobut 2

Dessiner sur les murs, c’est mal !

Ce matin au pied d’une tour des Trois-Cités, on a découvert que les gamins (ou des adultes, on ne sait pas) du quartier ont dessiné avec une bombe de peinture orange un but de foot sur le derrière de l’immeuble. Dessiner sur les murs, c’est mal ! Mais il serait grand temps que l’on donne un vrai but (dans tous les sens du terme) à cette jeunesse poitevine… En même temps, à 200 m à peine de cette tour, un city stade situé dans la cour de l’école Tony-Lainé, accueille déjà les gamins du quartier. Il y a même de vrais buts de foot.