Sarkozy et la boulangerie

bagelstein

La com’ décalé du 66 rue Gambetta.

« Sarkozy avait promis qu’il ouvrirait un restaurant Bagelstein ici. Mais il avait également promis d’arrêter la politique… Du coup c’est nous qui l’ouvrons (notre gueule et le restaurant).»
Voilà ce que l’on peut lire sur la vitrine du 66 rue Gambetta en plein centre-ville de Poitiers. Communication décalée et décapante pour cette boulangerie qui s’est spécialisée dans le bagel (petit pain rond avec un trou au milieu) et qui mise aussi sur l’humour. On vous conseille d’ailleurs d’aller sur leur site internet. Très étonnant. Sur cette même vitrine poitevine, l’enseigne recherche des vendeurs et des vendeuses en listant quelques recommandations :
« Horaires interminables. Payes ridicules. Lourdes charges à porter. Travailler pour un c… Aucun avancement possible. Pas d’avantages. Bac+ 7 exigé». Mais cette communication au lance-flammes ne fonctionne pas toujours. A Rennes, la franchise a été accusée de blagues sexistes et homophobes. A Poitiers, l’ouverture est attendue pour novembre.

Une réflexion au sujet de « Sarkozy et la boulangerie »

  1. Vitrine inutilement provocatrice. Je ne vois pas le rapport entre Nicolas Sarkozy et le fonctionnement de ce magasin. Voilà une communication qui, à mon avis,
    ne suscitera pas une grosse mobilisation de la clientèle… En tout cas pas de la mienne.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s