Législatives : Robespierre, Elise Lucet et les autres

Drôle d’union.

Des bulletins déchirés, des bulletins gribouillés, des bulletins souillés mais des bulletins invalidés ! Plus de 16.000 bulletins nuls et blancs dans la Vienne pour ce deuxième tour des élections législatives (11,8% des votants). Dimanche soir, lors du dépouillement à la mairie de Poitiers, un bulletin donnait sa voix au révolutionnaire Robespierre et à son suppléant Karl Marx, sans oublier des curieux soutiens : Manuel Valls, Jean-Vincent Placé… On a aussi découvert un bulletin en faveur de la journaliste Élise Lucet et de Patrick Montel pour suppléant. D’autres électeurs ont décidé de glisser des mots doux dans l’enveloppe : «Quand tous les dégoûtés seront partis, il ne restera que les dégoûtants», a écrit un électeur sur son bulletin de vote à Poitiers.

Et pourquoi pas des journalistes ?

 

Qu’est-ce qui rend les seniors heureux à Poitiers ?

La campagne d’affichage suscite des interrogations.

« Heureux comme un senior à Poitiers ». Ce slogan est affiché dans les sucettes publicitaires de la ville depuis quelques jours, et commence déjà à faire réagir sur les réseaux sociaux poitevins. Il s’agit d’un « teasing » municipal, qui annonce une campagne de communication plus précise, qui viendra ensuite faire la promotion du service d’aide à domicile du Centre communal d’action sociale. En clair, la Ville veut montrer que le service public est bien présent sur le créneau de plus en plus convoité de la silver économie.