Monsieur Echo y a laissé son jean

Ce matin, Monsieur Echo a été victime d’un accident lors d’un reportage de chantier, celui de l’église Saint-Porchaire en centre-ville. Heureusement, la seule victime est le jean de Monsieur Echo qui n’a pas résité à un effort violent d’escalade de l’échafaudage. Le drame a été évité à quelques centimètres près.

Publicités

Cherchez l’intrus…

En se rendant dans les locaux de l’Asac, l’Association sportive et amicale des Couronneries, Monsieur Écho a admiré l’impressionnante collection de trophées et coupes exposés tout autour de la pièce. Mais son oeil malicieux a été attiré par un intrus…

 

 

Sûrement un trophée qui symbolise le doux parfum de la victoire !… A moins que ce ne soit pour couvrir l’odeur de toute la sueur dépensée pour gagner toutes ces belles coupes.

Coeur d’agglo se débarrasse des piétons

Après les voitures, Coeur d’agglo voudrait-il dégager le centre-ville de Poitiers des piétons ? Monsieur Écho ne saurait que trop conseiller à ceux-ci d’être prudents et de ne pas se laisser piéger par la signalétique mise en place à certains endroits ! Ainsi, cet après-midi, ces barrières et ce panneau posés à l’entrée de la rue Carnot dirigent les piétons directement vers… une benne à ordures ! Argh.

Tiens, un pingouin…

préparation du carnavalUn pingouin s’est glissé sur cette photo. Sauras-tu le retrouver ?

 

Et si ce petit pingouin se promène ainsi dans le centre socioculturel des Trois-Cités, c’est pour préparer le carnaval de mardi. Il ornera le chapeau de l’une des marionnettes géantes actuellement en fabrication. Le thème de ce carnaval est « Carte blanche », d’où l’idée de faire du centre-ville de Poitiers une banquise où on croisera ce pingouin et son ami l’ours polaire !