Le chant du coq

Image

Qui veut un petit coq ?

Qui veut un petit coq ?

Monsieur Echo aime beaucoup le chant du coq au petit matin. Dans le quartier de la cathédrale, ses voisins immédiats apprécient moins. Les joies de la vie en communauté dans un (petit) immeuble d’habitat collectif ! Dommage car un arrêté municipal autorise les heureux propriétaires de pondeuses à avoir jusqu’à dix poules et un coq à Poitiers…

Avant que les premiers « cocoricos » ne retentissent, M. Echo se résoud donc à donner les petits coqs couvés et élevés avec un bel instinct par l’une de ses poulettes pour ne pas avoir à les mettre au vin… Un petit « marans coucou » originaire de Charente-Maritime (à droite sur la photo) et un mignon « sussex herminé » dont les ascendants viennent d’Angleterre (à gauche en train de picorer du taboulé).
Le premier ami de M. Echo qui se manifestera pour offrir un compagnon à ses poules aura le bonheur d’avoir des poussins au printemps prochain !
Publicités

M. Echo « embedded » avec les soldats poitevins

Image

M ECHO

M. Echo sur son lit Picot

Imaginez une chambre pleine de toiles d’araignée, avec des moustiques, un voisin de chambrée qui ronfle à en faire tomber la vieille peinture de la pièce, le ballon d’eau chaude qui goutte, un lit (de camp) qui grince au moindre mouvement, voici les conditions dans lesquelles M. Echo vient de passer sa nuit. Une situation « extrême » pour suivre le Régiment d’infanterie chars de marine en préparation au camp militaire de Montmorillon. (A lire dans une prochaine édition de Centre Presse). Bon, M. Echo a tout de même pu dormir quelques heures avant un lever aux aurores.

En tout cas, ces nuits difficiles n’empêchent pas les militaires poitevins d’être sympathiques avec M. Echo allant même jusqu’à lui fournir une ration de survie. « Embedded » jusqu’au bout.

La tenue anti inondation

Image

aurore en botte 002

Mais si ! C’est joli les bottes !

Ce matin, notre jeune collègue, avec sa robe légère et ses petites chaussures ouvertes,  avait une mission : aller faire un reportage à Savigny-L’Evescault pour savoir comment les gens vivaient l’après-inondation. « Tu ne vas pas y aller dans cette tenue !  » a lancé un autre collègue craignant que l’eau et la boue soient encore présentes dans les rues de ce petit village.
Finalement, nous avons trouvé sous un bureau une paire de bottes pour équiper notre jeune collègue. Bon d’accord, ça ne va pas trop avec la petite robe mais au moins elle aura les pieds au sec…. Une heure plus tard, notre jeune collègue est revenue du reportage les bottes à la main. L’eau était partie et le soleil (presque) revenu.

France 3 ! La poooorte !

france 3 blog echo 002

La porte va rester ouverte toute la journée… Oh noooooon !

Depuis ce matin, une équipe d’une quinzaine de personnes a investi nos locaux à Poitiers pour y installer un studio télé. France 3 Poitou-Charentes prépare l’émission La voix est libre (diffusée demain samedi) avec pour invitée vedette Ségolène Royal. Et pour ce genre d’émission il faut des gros moyens, des gros camions, des grosses caméras et des gros câbles. Et pour passer les gros câbles, il faut laisser les portes ouvertes. Alors autant vous dire que depuis ce matin, on se les gèle à rédaction. Surtout ceux et celles qui ont leur bureau près de la porte. L’enregistrement ne débutera qu’à 15h… en espérant que la chaleur des projecteurs réchauffent un peu l’ambiance.

Tous derrière Gérard

Image

M ECHO

Gérard (à droite) a reçu son maillot aux couleurs de Centre Presse.

Dimanche matin, Gérard va prendre le départ du marathon Poitiers-Futuroscope. Le correspondant de Centre Presse a même reçu le maillot officiel cet après-midi pour porter haut les couleurs de votre quotidien préféré. M. Echo sera aux côtés de Gérard, au moins par la pensée, tout au long des 42,195 km et invite tous ses fans à soutenir le coureur dans cette épreuve. Allez Gérard !

Le bon endroit pour la sieste

Image

chat centre presse 002

Petite sieste agréable…

Cet après-midi, M Echo a découvert sur le capot de sa voiture un gros matou en train de faire la sieste. Un exploit compte tenu du temps (de chien) mais visiblement l’animal apprécie la chaleur du moteur.

Samir Benzema appelle M. Echo

Image

SAMIR BLOG

Samir Benzema (Crédit William Derennes photographer)

« Allo, c’est Samir Benzema. » Voici la phrase que M. Echo a entendue aujourd’hui à 14 h. Quelle vedette ce Monsieur Echo. Ce sont maintenant les stars de la téléréalité qui l’appelle directement sur son poste. Une telle notoriété va obliger M. Echo à postuler à la prochaine saison des Anges de la téléréalité sur NRJ 12.

M. Echo salue en plus la ponctualité et la politesse de ce jeune homme qui a appelé pile à l’heure prévue. Certaines personnalités poitevines devraient s’en inspirer.

L’interview de Samir Benzema, mannequin, Ange de la téléréalité et aussi cousin de Karim Benzema, le footballeur, est à lire demain dans Centre Presse pour sa venue à Poitiers, vendredi et samedi.