On a trouvé le schtroumpf président

Aujourd’hui, c’était la Happy Color organisée pour les 30 ans du Futuroscope. Parmi les quelque 2.500 participants, le collègue photographe de M.Écho a eu l’oeil pour repérer ce coureur, qui apparaît d’habitude dans les colonnes du journal en costume beaucoup plus sombre…

Derrière ce visage digne du schtroumpf à lunettes, se cache Bruno Belin, le président du conseil départemental de la Vienne. Chiche qu’il arrive comme ça au conseil départemental demain matin…

Saurez-vous reconnaître ce nouveau schtroumpf ?

Quand le vélo vole dans l’arrêt de bus

Vu comme ça, rien d’anormal…

Avoir une vision de l’avenir, c’est toujours formidable. Découvrir ce que deviendra votre ville dans deux ou trois ans, c’est même génial. Ainsi, quand Grand Poitiers propose des vues d’une rue ou d’un quartier après transformation, on adore se projeter dans ce futur paysage. Et il faut bien l’avouer, c’est souvent bien fait. En plus des nouveaux aménagements, l’architecte aime y ajouter des personnages pour que la scène soit plus réelle : des jeunes qui marchent, une maman avec une poussette, un monsieur qui tient un chien en laisse, ou encore des cyclistes. Tiens ! En parlant de cycliste, sur l’un des documents fourni par les services de Grand Poitiers au sujet du réaménagement de la rue de l’Université à Poitiers, on voit une femme blonde de dos sur un vélo. Rien d’anormal. Mais quand on zoome, on découvre que cette femme blonde à vélo a été dupliquée par erreur certainement (ou par défi du graphiste, ce qui serait encore plus drôle) dans l’arrêt de bus juste à côté. On a même l’impression que la bicyclette est en légère suspension et qu’elle vole au dessus des pavés.

Quand on y regarde de plus près, on se demande ce que fait ce vélo (cercle rouge) dans l’arrêt de bus.

Le Tap épate au Portugal

Image

Réponse 2, c’est mon dernier mot Jean-Pierre !

Si on demande à un passant poitevin quel architecte a construit le théâtre et auditorium de Poitiers, pas sûr qu’on obtienne la réponse. Si on lui demande qui a construit l’Institut du monde arabe ou le musée du Quai Branly à Paris, voire le Vinci à Tours, peut-être qu’il répondra Jean Nouvel, sans doute l’architecte français le plus connu en France.

Monsieur Écho a donc été très surpris de recevoir une photo capturée à la télé portugaise, sur un jeu qu’on imagine être « Qui veut gagner des millions? ». Un candidat doit répondre à la question suivante (qu’on vous traduit) : Quel architecte portugais a conçu le théâtre et auditorium de la ville de Poitiers en France ? Le Jean-Pierre Foucault lusophone propose trois réponses : 1/ Siza Vieira, 2/ Carrilho da Graça, 3/ Souto de Moura.

L’architecte à côté de son œuvre en version gâteau.

La bonne réponse est la numéro 2 (on ne sait pas si le candidat a eu le dernier mot). N’empêche, on ne doit pas parler très souvent de Poitiers sur la télé portugaise. N’empêche que le Pavillon de la connaissance des mers à l’expo universelle de Lisbonne en 1998 est sans doute une œuvre plus connue des Portugais que nos deux cubes jaunes recouverts de verre opalescent. N’empêche, ça veut dire que c’est quand même quelqu’un Joao Luis Carrilho da Graça ! Et pour vous montrer à quoi il ressemble, le voici en photo.

L’architecte était revenu à Poitiers en mai 2011 et Monsieur Écho l’avait pris en photo à côté d’un autre Tap… Le gâteau du même nom, aussi jaune, mais plus sucré !

 

Mia Frye n’a plus de calamar sur la tête

Image

Mia Frye 020

Mia Frye, à droite, avec l’une des lauréates du concours.

Cet après-midi, la galerie commerciale d’Auchan Poitiers Sud accueillait une étape du « Dance Trophy France », un concours national de danse ouvert à tous qui sillonne la France. Mia Frye était l’un des membres du jury. Mia qui ? Mais si la chorégraphe américaine que l’on a vu dans l’émission Popstars sur M6 voilà quelques années. On se souvient aussi de ses exploits capillaires que Benoît Poelvoorde dans le film Podium (2004), a immortalisé par cette phrase devenue culte : « Toi là… avec le calamar sur la tête… Tu prends tes affaires et tu te casses ». L’acteur qui incarnait un sosie de Claude François virait l’une des danseuses qui postulait pour un rôle de Claudette. Une danseuse jouée par Mia Frye elle-même. Aujourd’hui samedi, la vraie Mia Frye était à Auchan (Non ! pas pour faire ses courses) et oh surprise, elle n’avait plus le calamar (des rastas) qui a fait sa réputation. La chorégraphe a désormais les cheveux noirs, longs et complétement lisses. C’est Benoît Poelvoorde qui doit être déçu.

Qu’écoutent les collègues de M. Echo pendant les vacances

Image

blankass

Blankass, écouté par Elisabeth Royez, était venu en 2012 à Civray. (photo dr)

Monsieur Echo a profité de cet été pour interroger ses collègues, comme l’ont fait ses confrères de Ouest France, pour leur demander leur playlist estivale. Une enquête relayée sur le site centre-presse.fr.

Ecoutez-vous les mêmes morceaux qu’eux ? M. Echo vous donne le lien : la playlist des vacances.

Bravo Gérard !

Image

Gérard tout sourire au départ.

M. Echo tient à féliciter en personne Gérard Chevalier, le correspondant de Centre Presse. Celui-ci a réussi à boucler le marathon Poitiers-Futuroscope. Bon d’accord, il a fait plus que les 4h espérées (4h40 au final) mais l’essentiel est ailleurs : finir. Ce n’est finalement que 2 heures et 23 minutes de plus que le vainqueur. Comme il le dit lui-même (en parlant du marathon bien sûr) : « Je n’en connais pas de facile« .

Gérard raconte son expérience dans l’édition de demain lundi de Centre Presse.

« Allô, t’es une fille, t’as pas de shampooing » bientôt à Poitiers

Vidéo

Depuis quelques jours, une vidéo fait le buzz sur Internet. Quelques secondes de l’émission de NRJ 12, les Anges de la téléréalité, où l’on voit Nabilla parler de sa vision de la femme. Cette jeune femme sera bientôt à Poitiers, le 5 avril à la discothèque XS Club, à l’initiative de l’agence Eighty-six. M. Echo vous offre quelques instants de bonheur en attendant ce grand jour.