Le Confort, The place to be !

The place to be… et to wait. (Photo Loupinge)

Samedi dernier, la réouverture du Confort Moderne à Poitiers était « The place to be ». On y a vu des longues files d’attente pour entrer dans les lieux refaits à neuf. Il y avait tellement de monde qu’il fallait attendre que certains sortent pour que de nouveaux visiteurs puissent entrer. Au final 5.000 personnes se sont déplacées au Confort (vraiment) Moderne entre 14 h et 5 h du matin. Prêts à patienter même de façon … inconfortable.

 

 

Publicités

La rue des cons ?

Rue des Joncs… pas des cons.

Dans le quartier de Poitiers Sud, on se demande bien qui a pu réaliser la petite blague sur le transformateur électrique de la rue des Joncs. Un fan des Chiffres et des Lettres peut-être. Une petite modification qui ne date pas d’hier, mais qui distrait toujours autant les passants et usagers de Vitalis qui attendent leur bus tout à côté.

Ambiance « rétro » au Café des Arts à Poitiers

Le premier étage du Café des arts était parfait pour accueillir les participantes de cette séance photo « rétro ».

Ambiance délicieusement « rétro » samedi au « Café des arts  » de Poitiers lors de la séance de prise de photos par Hélène Gautier Photography au premier étage de l’établissement. Pour animer la Grand’rue, le salon de coiffure Hélios et la boutique de vêtements « vintage » « La malle à pois » ont réuni huit modèles féminins qui ont mis en valeur des habits typiques de la seconde moitié du siècle dernier. Un « retour en arrière » impressionnant dans un cadre parfait pour l’occasion.

Le Père Fouettard signalé à la gendarmerie !

Cette année, le défilé de la Saint-Nicolas dans les rues de Montmorillon était solidement sécurisé, par la gendarmerie et la police municipale. Le Père Fouettard, déjà écarté du cortège il y a quelques années car il faisait peur aux enfants, en a même été quitte pour un contrôle d’identité. Sans blague : bien déguisé, il devait rejoindre le défilé en cours de route. Mais des passants se sont inquiétés de voir ce sinistre personnage faisant le pied de grue dans les rues piétonnes. Ils l’ont donc signalé aux gendarmes, évidemment sans faire le lien avec l’animation qui se préparait plus loin. Saint Nicolas n’a pas été inquiété.

Le Père Fouettard (à droite sur la photo) a fait peur aux enfants… et aux parents. (Photo archives)

Noël la tête à l’envers

Vitrine renversante

La semaine dernière, nous vous racontions dans les colonnes de Centre Presse comment la maison de quartier de Saint-Eloi à Poitiers, avait baptisé « Lëon » (Noël à l’envers) sa fête de fin d’année. En créant d’ailleurs une petite polémique.
A croire que 2017 sera l’année de Noël la tête à l’envers. En centre ville, un commerçant a décidé de présenter dans sa vitrine deux sapins la tête en bas. On ne sait pas vraiment à la rédaction si c’est joli ou pas, mais cela a le mérite de faire causer.

Un détournement saignant

M Echo n’ a pas tranché le débat qui agite les pro et anti-vegan. En revanche, il a bien rigolé devant un tag dessiné sous un pont de la rocade de Poitiers, au niveau de la sortie Beaulieu « les Sablons », en direction de l’aire d’accueil des gens du voyage (notre photo).

Entrecôte ou Vegan ?

Depuis quelques mois, il y avait un énorme « Go Vegan » de soutien à la cause animale. Deux petits malins, visiblement adeptes de viande carnée, ont décidé d’ajouter dernièrement sur le tag initial un très commercial « Charal », en référence à une marque de boucherie, et un très provocateur « Vive l’entrecôte. »
Saignante ou à point ?

Ils détournent le journal avec humour

A la rédaction, M Echo et ses collègues adorent cette affiche collée sur un mur de Poitiers : « Drogue : Accros au rail, ils envahissent les voies ferrées ». Il en existe d’autres dans le quartier de Montieurneuf qui font écho au procès attendu le 17 novembre à Poitiers suite à l’envahissement des rails en mai 2016.

Ce qui nous amuse beaucoup (et nous interpelle forcément), c’est que ces affiches reprennent la maquette des affiches que Centre Presse appose d’habitude chez le buraliste.