M. Echo vous souhaite un joyeux carnaval

Image

M. Echo a apporté des crêpes à l'équipe de Centre Presse.

M. Echo a apporté des crêpes à l’équipe de Centre Presse.

En ce jour de carnaval placé sous le signe du « rouge », M. Echo et l’équipe de Centre Presse, à Poitiers, se devaient de respecter le dress code et les traditions. Tout de rouge vêtu, tout le monde, dès l’aube, a savouré des bonnes petites crêpes. Une journée qui commence bien et qui devrait se terminer très tard en centre-ville autour de la crémation du Bonhomme carnaval et de la dégustation de la fameuse potée.

Le carnaval de Poitiers, dans les rues du centre-ville, débute à 17 h, et toute la journée dans les différents quartiers de Poitiers. Toutes les photos, aujourd’hui, sur centre-presse.fr et l’édition de Centre Presse de demain.

Publicités

Oyez oyez… et voyez rouge !

Image

Pour le rouge, suivez le guide...

Pour le rouge, suivez le guide…

Monsieur Echo a croisé un drôle de personnage, il y a quelques minutes dans les rues piétonnes de Poitiers. Habillé comme un garde-champêtre d’antan, et juché sur un engin à pédales non identifié, ce bonhomme n’a pas arrêté de donner de la voix dans un haut-parleur rouge. Et que disait-il donc, ce crieur public ? Il incitait les Poitevins à participer au carnaval, mardi prochain 12 février, et à se déguiser selon le thème retenu : peindre la ville en rouge ! Poitiers Jeunes, l’asso qui organise le carnaval, distribuait des tracts à côté de ce beau parleur à roulettes pour rappeler le programme de la journée de mardi : à 17h, remise des clefs de la ville, ; à 18h30, départ de la parade depuis la place du marché ; à 19h30, crémation du bonhomme Carnaval place Leclerc. Avec un mot d’ordre : « Déambulez, flânez, folâtrez, batifolez… et n’oubliez pas votre déguisement ! »

La photo bleue mystérieuse

Photo mystèreQue représente cette photo aux teintes bleutées ? Monsieur Echo sollicite la sagacité de ses fidèles lecteurs. Oeuvre contemporaine d’un artiste au coeur de sa période bleue ? Surface étrange d’une planète inconnue ? Fond d’une piscine avant qu’on y fasse le ménage ? Flocons de neige sur un bloc de saphir ? Pellicules sur l’épaule d’un schtroumpf ? Allez, comme Monsieur Echo n’est pas du genre à cultiver les secrets trop longtemps, il vous livre la vraie nature de la photo bleue mystérieuse. Il s’agit tout simplement du sol de la place Leclerc de Poitiers, mardi soir, lors du final de ce carnaval 2012 pourtant axé… sur le blanc. Un sol jonché de confettis (et accessoirement d’un sachet plastique et d’un ticket de bus…)….Mais sans explication, on n’y voit effectivement que du bleu…

M. Echo attaqué par des orcs

M. Echo a eu très peur. Une troupe d’orcs venue de Château-Larcher l’attendait derrière la porte. Heureusement après négociations, ils sont repartis profiter du carnaval en centre-ville de Poitiers.

Pour les orcs qui souhaitent rejoindre la troupe ne pas hésiter à contacter Ball au 06.66.93.46.19.

Caméraman embarqué

Patrick Lavaud en plein reportage.

Ne reculant devant aucune cascade, Patrick Lavaud, photographe-caméraman de Centre Presse, n’a pas hésité à monter sur la remorque de Monsieur Carnaval pour couvrir l’événement. Il ne lui manque plus que le déguisement.

La marionnette géante du carnaval 2011 est de retour avec un heureux événement

(Photo DR)

L’an dernier à l’occasion du carnaval, les Poitevins ont été invités à participer à la construction de Nissa. Des habitants de tous les quartiers de la ville sont venus assembler les brins d’osier pour donner naissance à cette demoiselle de 7 mètres de hauteur. Nissa signifie « les femmes » en arabe : un hommage à la féminité, et un regard vers les révolutions en cours au moyen-orient.Son créateur Benoît Mousserion apporte des nouvelles de la « belle » : « Nissa revient cette année pour le carnaval. Elle a beaucoup voyagé depuis un an. Elle est notamment passée par Grenoble où elle est tombée amoureuse. Amoureuse d’un quartier, dont elle attend un enfant : le quartier de La Villeneuve a connu de violentes émeutes en 2010. Pour cela il a été stigmatisé au niveau national, il l’est toujours dans sa ville. Nombre de ses habitants ont souhaité lui offrir une image d’espoir, une image positive, un regard vers l’avenir, et ils ont imaginé cette géante enceinte. J’y ai encadré un chantier public, et les hanches de la géante se sont élargies, sa poitrine a gonflé et son ventre a grossi. Elle revient aujourd’hui à Poitiers, toute en blanc, comme un message de paix. Un an après, enceinte, elle regarde toujours vers les pays arabes, elle regarde notamment vers la Syrie... »

Aujourd’hui, mardi, c’est carnaval. Début des animations en centre-ville : 17h, place Leclerc. Départ de la parade : 18h, parvis de Notre-Dame. Distribution de la potée : 19h, place Leclerc.

La recette de la potée du carnaval de Poitiers

Bon appétit.

Amis gastronomes et amies cuisinières, voici en exclusivité la recette de la potée du carnaval qui sera distribuée mardi soir par Poitiers jeunes, place Leclerc à Poitiers. Il s’agit d’une recette concoctée par Christian Rougier. Cette potée 2012 a quant à elle été préparée ce lundi par une belle fournée de chefs et porteurs de toques (de cuisiniers), réunie autour du concepteur de la recette.

La voici en intégralité: à consommer sans modération (encore que…)Ingrédients (pour 4 personnes): un chou vert de 600 grammes, 200 grammes de carottes, autant de pommes de terre, de poireaux et de navets, 500 grammes de viande d’agneau (collet ou épaule), deux os à moëlle, huit gousses de graines à cardamone, un chèvre frais en faisselle. De la fleur de sel de l’île de Ré (celle de Noirmoutier convient aussi) et du poivre du moulin.

Couper le chou en 4 (retirer la côte centrale), détailler les quartiers en grosses lanières, éplucher et tailler les dés en carotte, les patates et les navets. Couper le poireau en 2 et découper-le en tronçons. Détailler la viande en dès. Décortiquer les gousses de cardamone. Dans un faitout, mettre choux, carottes, poireaux et viande, plus les os à moêlle. Recouvrir d’eau, saler légèrement et mettre au feu. Ecumer dès l’ébullition et baisser le feu. Recouvrir et laisser cuire.

Ecraser la cardamone (au rouleau à pâtisserie). 90 minutes plus tard, ajouter les pommes de terre, les navets et les épices. Rajouter de l’eau et faire mijoter une heure. Verser la potée dans un plat creux. Disposer en surface des cuillérées de chèvre frais.