Le volet qui se prenait pour un flyer

Image

Le volet porte le même message depuis deux ans.

Le volet porte le même message depuis deux ans.

Mieux que l’affiche qui se déchire, plus durable que le tract qui s’envole, plus pérenne que le courrier qui s’oublie, moins polluant que le tag qui ne sert à rien : voici le support idéal pour faire passer un message à ses voisins ou à ses locataires : le message écrit à l’encre indélébile sur un volet !!! M.Écho avait déjà photographié ce message insolite sur un volet de la rue de la Cathédrale, à Poitiers, il y a deux ans. Et il constate qu’il est toujours là… et qu’il doit encore avoir son utilité.

L’auteur de ce texte rappelle les horaires autorisés de dépose des poubelles dans la rue, et insiste sur un point crucial : la différence entre poubelles et détritus. M.Écho se demande à quoi ressemblerait la ville si chacun affichait ainsi ses informations : les horaires des messes peints sur les tours de la cathédrale, les séances de ciné du Castille indiquées en gros sur les pavés de la place Leclerc, l’heure de passage du prochain bus écrite sur le trottoir…

On a « zlatané » la cathédrale de Poitiers !

M. Echo avait déjà relayé il y a plusieurs semaines cette information capitale : un shoot de première catégorie, digne des plus belles frasques de Zlatan Ibrahimovic, a fait atterrir un ballon de foot au-dessus d’une des gargouilles de la cathédrale Saint-Pierre de Poitiers… DeCathédrale Zlatanéepuis un bon mois, le ballon est toujours là, bien calé, bien à l’abri et manifestement pas décidé à se laisser déloger (par qui ? comment ? quand ? Le suspense reste entier autour de ces questions essentielles…). En tout cas, voilà une drôle de tache jaune bien coriace… Et la gargouille semble en rire encore…