The Voice : M.Écho s’est retourné le premier

Le premier article sur Audrey Joumas, paru dans Centre Presse le 17 août 2006.

Le premier article sur Audrey Joumas, paru dans Centre Presse le 17 août 2006.

Samedi soir, les quatre coaches de l’émission de TF1 The Voice se sont retournés sur Audrey Joumas, chanteuse venue de Poitiers (lire ici).

Mais M. Écho n’a pas attendu aussi longtemps pour découvrir le talent de cette jeune femme pétillante. Il l’avait remarquée lors de ses toutes premières prestations à Poitiers, alors qu’elle découvrait le plaisir de la scène lors de bœufs au Pince-Oreille ou de scènes ouvertes, comme celles que propose la Goguette d’Enfer. Déjà à l’époque, elle provoquait la même réaction dans le public que l’enthousiasme qu’elle a suscité sur le plateau de télé samedi soir. Et une journaliste de Centre Presse l’avait alors interviewée : le tout premier article sur Audrey Joumas a été publié le 17 août 2006.

C’était avant la création du groupe Audrey et les Faces B dans lequel elle chante depuis quelques années. C’était avant qu’elle ait toujours un éventail avec elle. C’était avant que plus de 7 millions de téléspectateurs n’aient la chance de l’entendre. Et surtout c’était bien avant Zazie, Mika, Matt Pokora et Florent Pagny. Zazie a beau s’être retournée dès les premières secondes de la prestation d’Audrey, elle a beaucoup de retard sur M. Écho. Onze ans de retard.

Audrey, M. Écho la veut dans SON équipe !

http://www.wat.tv/embedframe/777580chuPP3r13302821

Publicités

Les « pin up » préfèrent Centre Presse

Qui veut acheter Centre Presse à cette charmante Mère Noël ?

Qui veut acheter Centre Presse à cette charmante Mère Noël ?

Monsieur Écho a rencontré une charmante demoiselle, ce matin dans la Grand’Rue. Cette « pin up » venait tout juste d’être peinte par l’artiste Arthur Djoroukhian sur la vitrine du marchand de journaux de la Grand’Rue. Dans cette rue, plusieurs commerçants ont décidé de décorer leurs vitrines pour les fêtes avec ces jeunes filles sexy habillées en « Mère Noël » et adaptées à chaque fois à la boutique où elles sont peintes (plus d’informations demain dans Centre Presse). Et chez le marchand de journaux, logiquement, la « pin up » s’apprête à lire un journal… mais pas n’importe lequel : c’est Centre Presse, le journal de Monsieur Écho ! Un joli clin d’oeil de l’artiste, que Monsieur Écho apprécie presque autant que la jolie « pin up » !

Centre Presse, l’ami des oiseaux

Image

Un fidèle "lecteur"...

Un fidèle « lecteur »…

Monsieur Écho aime l’idée qu’après avoir été lu, son quotidien préféré soit recyclé et puisse avoir une deuxième vie en rendant service à ses lecteurs. Que ce soit pour mettre les épluchures de légumes, emballer la vaisselle lors d’un déménagement… ou garnir le fond de la cage d’un pigeon !

Cet après-midi, en se rendant à la remise des prix de l’association de colombophilie « L’Hirondelle poitevine », Monsieur Écho a ainsi constaté que Centre Presse garantissait le confort et la propreté de ce joli pigeon blanc. Il y a quelques jours, lors d’un atelier pour les enfants à la Maison de l’architecture, Monsieur Écho avait déjà constaté que de vieux exemplaires du journal servaient à faire du papier mâché pour construire un nichoir. Décidément, les oiseaux aiment Centre Presse… Peut-être une lointaine réminiscence de l’ancien emblème du quotidien de la Vienne, dans les années 80 : une chouette !

Bravo Gérard !

Image

Gérard tout sourire au départ.

M. Echo tient à féliciter en personne Gérard Chevalier, le correspondant de Centre Presse. Celui-ci a réussi à boucler le marathon Poitiers-Futuroscope. Bon d’accord, il a fait plus que les 4h espérées (4h40 au final) mais l’essentiel est ailleurs : finir. Ce n’est finalement que 2 heures et 23 minutes de plus que le vainqueur. Comme il le dit lui-même (en parlant du marathon bien sûr) : « Je n’en connais pas de facile« .

Gérard raconte son expérience dans l’édition de demain lundi de Centre Presse.

Le viaduc sous l’oeil de la caméra de Patrick

Image

Patrick au plus près de l'action.

Patrick au plus près de l’action.

M. Echo a assisté cet après-midi au montage d’un nouveau tronçon du futur viaduc des Rocs, près de la gare de Poitiers. C’est même le plus gros, 250 tonnes, qui a trouvé sa place. Un événement que notre photographe-caméraman, Patrick, n’hésitant pas à braver le froid polaire, a immortalisé sur pellicule. Une vidéo a découvrir sur www.centre-presse.fr

Printemps : la preuve par l’image

Sans doute, ce matin, peu de Poitevins ont constaté le changement. Pourtant dans la nuit, une page de l’histoire du centre-ville s’est tournée. Les lettres géantes du Printemps ont disparu (lire l’article de Centre Presse d’aujourd’hui).

M. Echo vous en apporte la preuve par l’image et le texte.

 

Le 14 février, vers 20h30, les lettres rue Victor-Hugo ont été décrochées.

Centre Presse prend de la hauteur

(Photo DR)

Malgré la neige, la montgolfière Centre Presse, pilotée par Jean-Daniel Ouvrard, s’est envolée dans le ciel châtelleraudais. En même temps, c’est le meilleur moyen de ne pas glisser.