Noël la tête à l’envers

Vitrine renversante

La semaine dernière, nous vous racontions dans les colonnes de Centre Presse comment la maison de quartier de Saint-Eloi à Poitiers, avait baptisé « Lëon » (Noël à l’envers) sa fête de fin d’année. En créant d’ailleurs une petite polémique.
A croire que 2017 sera l’année de Noël la tête à l’envers. En centre ville, un commerçant a décidé de présenter dans sa vitrine deux sapins la tête en bas. On ne sait pas vraiment à la rédaction si c’est joli ou pas, mais cela a le mérite de faire causer.

Le « N’importe quoi Friday »

flashfriday

Une pub pour le Flash Friday… ou comment mettre le Black Friday à toutes les sauces.

Aujourd’hui, c’est Black Friday aux États-Unis… et aussi en France. Poitiers n’échappe pas à cette mode commerciale. L’îlot des Cordeliers en centre-ville propose d’entrer dans une Black Room (ne pas confondre avec une backroom!) les yeux bandés (ne pas confondre non plus avec d’autres jeux) pour trouver des chèques cadeaux. Pour rappel, le Black Friday (vendredi noir en anglais pour ceux qui ont eu 2/20 au bac) se déroule le lendemain du repas de Thanksgiving et marque traditionnellement, de l’autre côté de l’Atlantique, le coup d’envoi de la période des achats de fin d’année avec des soldes importants. En France, s’engouffrer dans ce nouveau coup commercial devient donc tendance. On s’autorise même à le mettre à toutes les sauces. Ainsi aujourd’hui dans notre journal préféré, on a vu une publicité parlant du Flash Friday. Là, on frôle le « N’importe quoi Friday ».