Chantier sous surveillance vidéo

 

 

 

 

 

 

 

 

Depuis le début du chantier de déconstruction de la passerelle des Rocs, des panneaux avertissaient les Poitevins : « Chantier sous surveillance vidéo ». Histoire de décourager les méchants saboteurs ou les audacieux plaisantins. Mais ce panneau a pris encore plus de sens dans la nuit de mercredi à jeudi, lors de la dépose de la dernière travée de l’édifice… qui s’est déroulée sous les objectifs des appareils photo et des caméras vidéos de très nombreux Poitevins. Ils étaient une centaine à assister à l’événement, aux côtés de Monsieur Echo. Une dame avait même installé son appareil photo sur un pied… sur le toit de sa voiture ! Monsieur Echo a aussi croisé un habitant de Poitiers-Ouest équipé de son escabeau !!!

Voir la vidéo sur centre-presse.fr

Et en accéléré…

 

Du monde au balcon

Initialement annoncé ce mardi après-midi, le début du démontage de la passerelle des Rocs n’a finalement pas commencé. Mais Monsieur Écho est loin d’être le seul à avoir voulu suivre ça en direct : une centaine de Poitevins, dont beaucoup d’habitants de Poitiers-Ouest, se sont massés au carrefour de la rue de Maillochon et de l’avenue de Nantes pour être aux premières loges. Il leur faudra revenir pour assister au spectacle. Heureusement, c’est gratuit !