Il a neigé sur les enzos de l’été

Image

La neige !

La neige !

Monsieur Echo aime bien envoyer des boules de neige. Mais pour fêter la nouvelle année, il va peut-être plutôt envoyer une boule à neige. Pas une vraie, hein, parce que ça casse et que ça peut faire mal. Mais une boule à neige virtuelle, comme en propose le site internet de la mairie de Poitiers (www.poitiers.fr). Il s’agit de la carte de voeux que la Ville met à disposition de chacun. Il suffit de cliquer, de choisir son visuel et de mettre l’adresse courriel du destinataire. Il y a quatre visuels… tous déclinés sur la même thématique : les « enzos » sur la place Leclerc. Les enzos, ce sont ces canapés en plastique très colorés qui ont été installés sur la place l’été dernier (rappelez-vous, M.Écho en avait déjà parlé ici et , et aussi ). Les différents personnages (maman et fille qui mangent un hamburger sur un enzo rose ; jeune femme qui lit sur un enzo vert ; amoureux enlacés sur un enzo bleu ; et ados au repos sur un enzo orange) sont enfermés dans la boule, avec en fond les façades des bars de la place Leclerc. Et quand on retourne la boule, hop, il neige sur eux.

Monsieur Écho apprécie le clin d’oeil et trouve ces cartes bien conçues mais avertit les Poitevins : pas la peine d’aller sur la place pour essayer de reproduire ces visuels en vrai. D’abord parce qu’il ne neige pas (eh oui, M.Écho est perspicace !). Et surtout parce que les enzos (bien que visiblement la Ville les ait choisis comme emblèmes) ne sont plus dehors en ce moment. Ils ne supportent apparemment que la neige virtuelle, et pas le froid réel !

Ce matin, un lapin

Enfin, un peu d’imagination pour réalisation de bonhomme de neige. Le 8 février dernier, un lapin est apparu dans le parc de Blossac.

Un peu de poésie dans ce monde de neige

Ah la neige ! Les larmes nous montent presque aux yeux quand la nature dépose son beau manteau blanc sur la ville. Que d’émotion aussi de voir les enfants rire sur les luges dans les rues en pente des vieux quartiers. Et ces jeunes qui glissent sur leur snow-board. Magnifique ! On ne parle même pas de la créativité de certains Poitevins qui utilisent les pare-brises couverts de poudreuse pour s’exprimer. Par ici un coeur. Par- là un message d’amour… et puis parfois une énorme sexe. A chacun sa poésie.

Rien n’arrête Monsieur Echo

Ni la neige, ni le froid ne peuvent stopper Monsieur Echo.

 

 

 

 

 

Enfin tranquille

La neige a du bon pour certains habitants du parc de Blossac. Ainsi, M. Echo a pu constater que la désertification du parc de Blossac en raison du froid et de la neige, a permis à ce pic-vert de profiter d’une petite dégustation matinale… Jusqu’à ce que M. Echo et ses gros sabots ne viennent tout gâcher.