La Regratterie fait son nid

Quand la perceuse se fait couveuse...

Quand la perceuse se fait couveuse…

Dans les locaux de la Regratterie, ce lieu créé par Tri Plus (80 rue Jean-Mermoz à Poitiers-Ouest) pour récupérer de vieux objets et leur offrir une seconde vie, il y a de vieilles cages à oiseaux… qui renferment un lapin vert et un chien husky (en peluche, le lapin et le chien). Les oiseaux, eux, ne sont pas en cage. Ils sont même nombreux à avoir trouvé l’adresse confortable pour faire leur nid, sous les toits de ce vaste atelier. Mais certains ont trouvé un petit endroit encore plus douillet pour s’installer, sur lequel Franck Bruneau, chargé de projet de Tri Plus, a attiré l’attention de Monsieur Écho lors de sa visite des lieux. Il semblerait que la vieille perceuse à colonne récupérée au printemps dernier ait beaucoup plu à un couple de petits oiseaux, qui ont carrément fait leur nid sous le couvercle de ce gros engin ! Et ils ont tout compris à l’esprit de la Regratterie, qui prône la réutilisation et le recyclage de tous les matériaux : pour construire leur nid, ces oiseaux ont notamment utilisé de la vieille laine de verre trouvée sur place… Un instinct naturel de récupération que Tri Plus souhaite aussi faire retrouver aux humains dès l’ouverture officielle de la Regratterie, le 15 novembre.

Publicités

Monsieur Echo pèse 80 kg… ou presque

Monsieur Echo s’est rendu ce mardi matin sur la plateforme Action recyclage à Biard pour découvrir le devenir des morceaux de la grande passerelle des Rocs (reportage à lire demain mercredi  jeudi dans Centre Presse). Il n’a pas résité à l’envie de se peser sur la balance géante de la société. Verdict : 80 kg. Monsieur Echo, grand sportif, se dit que la balance, qui semble donner un chiffre à 20 kg près, a légèrement arrondie en sa défaveur. Il faut dire que d’habitude le poids se mesure plutôt en tonne. De toute façon Monsieur Echo n’est pas encore bon pour le recyclage.