Les feux de la rampe

Image

Sous les sunlights...

Sous les sunlights…

Monsieur Echo va passer à la télé ! Depuis ce matin, les techniciens de France 3 ont investi la rédaction pour y installer un véritable plateau télé, avec projecteurs, caméras, ordinateurs… Certains collègues de M.Écho ont même changé de poste de travail pour leur laisser la place. Et si France 3 Poitou-Charentes s’est installé ici, ce n’est pas parce que la chaîne n’a plus de locaux… mais parce qu’elle a souhaité enregistrer son émission politique « La Voix est libre » (diffusion le samedi) au sein de la rédaction des quotidiens Centre Presse et Nouvelle République. Un collègue de M.Écho participera à l’émission.

En attendant, M.Écho a froid : pour faire passer tous les câbles électriques, on est obligé de laisser la porte ouverte ! La rançon de la gloire, sûrement.

M. Echo reçoit des cadeaux

Régulièrement, Monsieur Echo reçoit des livres par des personnalités locales (comme Jean-Pierre Raffarin, lire notre édition du 10 février) ou par des agences de presse. Le dernier qui lui est parvenu, c’est « Restons Groupés, les 500 meilleurs groupes Facebook » de Véronique Maurey (Edition Hors Collection, 5,90 €). Entre deux reportages de terrain, Monsieur Echo a regardé. Morceaux choisis : « Envoyer son dossier scolaire à Harvard simplement pour les faire rire ! », « Un livre de maths est le seul endroit où il est logique d’acheter 53 melons », « Si toi aussi tu perds 10 ans d’âge mental quand il neige » (pour rester dans le temps) ou encore « cacher les oeufs de parc dans les orties ». M. Echo attend maintenant le groupe « Je kiffe trop M. Echo » ou « Pour que M. Echo montre ses deux yeux ».

Happy end

Fripouille.

Monsieur Écho aime les histoires qui se terminent bien. Surtout quand c’est grâce à lui. Cette histoire-là, c’est celle de Fripouille, le chat qui était entré à la rédaction mardi. En le voyant tout perdu et malheureux, Monsieur Écho a lancé un appel dans Centre Presse… et sa maîtresse l’a reconnu ! Elle l’a récupéré jeudi soir. Le matou était perdu depuis trois semaines, après être tombé du balcon de son appartement, à la Gibauderie (il en a fait du chemin, pour arriver au centre-ville !). Aux dernières nouvelles, Fripouille a eu droit à une bonne douche et va pouvoir se remplumer…

Un chat à la rédac

Ce gros matou a débarqué mardi soir à la rédaction. Après un petit tour sous les tables des journalistes mais pas sous les jupes des filles, il est reparti. Chat…alors.