Futurs gendarmes, leçon numéro 1 : comment stationner

Image

M. Écho trouve que la gendarmerie a une bien belle voiture sérigraphiée pour annoncer qu’elle recrute. En revanche, la voiture était très mal garée, jeudi 19 juin, dans la rue du marché, devant l’ancienne chambre de commerce, face à la Banque de France. Juste devant un panneau stationnement interdit et sur un trottoir. A moins que ce ne soit un test pour les apprentis gendarmes ? Donc, on dit une amende à 35 euros ?

La gendarmerie recrute... Leçon numéro 1 : je ne stationne pas devant un panneau d'interdiction ni sur un trottoir...

La gendarmerie recrute… Leçon numéro 1 : je ne stationne pas devant un panneau d’interdiction ni sur un trottoir…

Publicités

Gratuite… vous avez dit gratuite ?

M.Écho a trouvé une nouvelle place de stationnement matérialisée au sol du plan de la Celle, au centre-ville de Poitiers, pile au niveau du croisement des rues Saint-Pierre-le-Puellier et Saint-Vincent-de-Paul. Le long de cet emplacement, dessiné à la main (là où d’habitude il y a a écrit « PAYANT »), on peut lire «Place gratuite… 35e».

Du coup, M.Écho se pose plusieurs questions. 35e, comme s’il y avait 34 autres places du même genre ailleurs dans Poitiers ? Ou 35 e comme 35 €… comme le PV pas gratuit du tout qui risque de tomber si on se gare là ?

Quand « payant » devient synonyme de « vide »

C’était le but recherché : depuis que la mairie a décidé de passer le stationnement en zone payante, sur une partie de l’avenue de Nantes et de la rue de la Roche, les lieux sont désertés par les automobilistes. Et ça n’a pas tardé puisque les horodateurs viennent à peine d’entrer en service.  Certes, on pourra répondre à Monsieur Écho que ce sont les vacances et donc qu’il y a moins de voitures en ville d’une manière générale. Mais Monsieur Écho, qui passe chaque jour à cet endroit, n’y a jamais vu autant de places libres pour se garer. Reste à savoir dans quel endroit de la ville le problème va se reporter (les automobilistes se garaient là avant de finir à pied pour aller bosser en centre-ville)…