Vas-y Poupou !

On ne sait pas à quel coureur du Tour de France ce message s'adresse.

On ne sait pas à quel coureur du Tour de France ce message s’adresse.

Les fans du Tour de France connaissent bien cette pratique qui consiste à écrire des messages d’encouragement, à la peinture, sur la route, avant le passage des coureurs. Sauf que le message qu’on a repéré (notre photo) rue des Carmélites, à Poitiers, est bien trop long pour qu’un cycliste lancé à vive allure ait le temps de le lire. En plus, on ne sait même pas à quel coureur il s’adresse. Et puis, de toute façon, le Tour de France ne passe pas par là cette année.

Souvenir du Tour

Image

Gendy, le gentil gendarme.

Gendy, le gentil gendarme.

Aujourd’hui, alors que le Tour de France est parti de Tours, en Indre-et-Loire (à défaut de passer dans la Vienne cette année…), Monsieur Écho se dit que c’est le moment de parler d’un petit objet qu’il a sur son bureau depuis des années. Il s’agit d’un gendarme. Oui, oui, un gendarme, avec un pantalon bleu, une chemise bleue avec des galons et un écusson, et même un képi ! Mais c’est un gendarme en peluche, d’une vingtaine de centimètres de haut. Baptisé « Gendy » (et même « Gendy, le gentil gendarme »), ce jouet avait été offert à Monsieur Écho par un gendarme (un vrai de vrai, celui-là) il y a au moins douze ou treize ans. A l’époque, des gendarmes de Poitiers avaient participé à la caravane du Tour de France et les peluches faisaient partie des cadeaux qu’ils distribuaient aux spectateurs le long des routes. Monsieur Écho se demande si cette année, on peut encore recevoir des gendarmes en peluche quand on va applaudir le Tour de France ?