Les Poitevins sont-ils tous des moutons ?

Image

moutons écho 003

Sur les poubelles.

moutons goutière 001

Sur les gouttières.

P1370753

Aux feux tricolores.

On les voit partout en ville. Des petits. Des grands. Sur les murs, aux feux tricolores, le long des gouttières… même sur des poubelles. Depuis plusieurs semaines maintenant, ces moutons ont envahi la ville et intriguent. Sans aucune explication, ils nous regardent avec un oeil rond. Monsieur Echo y a cherché une signification… sans vraiment la trouver d’ailleurs. Quel est le message ? Qu’un élevage ovin va s’installer en ville ? On en doute. L’annonce d’un événement autour de ce personnage ? La sortie d’une BD ? On en doute aussi. Ne s’agirait-il pas d’un message plus philosophique du genre « Ne soyez pas des moutons » ? C’est peut-être ça. Quand le mouton est dessiné à côté d’un feu rouge ne nous incite-t-il pas à le franchir ? Quand il est dessiné caché derrière un code-barre, ne nous incite-t-il pas à dénoncer la société de consommation ? Ces questions sont pour l’instant sans réponses concrètes. Si quelqu’un a une piste ?

Publicités

C’est la mode du camouflage

Image

camouflage 001

Tenue de camouflage pour les poubelles.

Ce matin, en passant dans le quartier des Trois-Cités à Poitiers, on a pu constater que les poubelles et autres bornes à verre sont désormais cachées par une sorte de paravent fleuri. Certes, l’installation ne cache pas complétement la misère mais le dispositif à la mérite d’exister. On se dit aussi que le camouflage semble très tendance en ce moment après l’installation d’une benne de chantier décorée de fraises géantes dans les rues de Poitiers que le blog de Monsieur Echo avait dénichée.

La petite vidéo qui fait du bien

C’est la petite vidéo qui fait causer en ce moment sur Poitiers. Intitulée « Un jour à Poitiers » et réalisée par Stéphane Méril, cette vidéo utilise la technique cinématographique du time-lapse (une projection en accéléré de plusieurs centaines de photos) et a été vue plus d’un millier de fois. L’effet est garanti. Y a pas à dire, cette petite vidéo fait du bien.

Mais c’est quoi cette benne de fraises ?

Image

benne de fraises 004

Rue des Cordeliers à Poitiers. A croquer !

Alors que nous étions à la recherche des citrouilles d’Halloween dans le centre-ville de Poitiers, nous sommes tombés sur cette drôle de benne de chantier stationnée rue des Cordeliers devant le bijoutier Landreau. Une benne recouverte d’énormes fraises rouges. Transformer un chantier moche en chantier sympa qui fait saliver, en voilà une bonne idée !

Le viaduc sur des roulettes

Image

Le fauteuil attend-il de rouler sur le viaduc ?

Le fauteuil attend-il de rouler sur le viaduc ?

Monsieur Écho se demande ce que fait ce fauteuil de bureau à roulettes, échoué sur le trottoir du boulevard Solférino à Poitiers. Certes on peut toujours s’asseoir dedans pour observer les dernières semaines de construction du viaduc Léon-Blum. D’ailleurs, ça donne une idée à Monsieur Écho… qui se rappelle de mémorables courses dans de tels fauteuils au bureau. Le fauteuil abandonné pourrait faire un excellent moyen de locomotion pour traverser le viaduc le jour de son ouverture, le 21 décembre. Normalement, il sera autorisé aux bus, vélos et piétons. La mairie a en effet annoncé que le passage sera interdit pour les motos et scooters, mais n’a rien dit sur les fauteuils de bureaux à roulettes !

A qui sont ces bottes si sexy ?

Image

on a marché sur le viaduc 019

C’est moche mais pour la sécurité, c’est mieux.

Hier lundi, pour la première traversée du viaduc à Poitiers, on a pu constater que les bottes en caoutchouc (avec les bouts renforcés) ne vont pas à tout le monde. Ni le gilet jaune de rigueur non plus d’ailleurs. Et encore moins le casque de chantier.
Mais à qui appartiennent ces jolies bottes si sexy ? A Elisabeth Borne, la préfète de Poitou-Charentes. Bon d’accord, ce n’est pas terrible mais elle respecte au moins la règle quand on visite un chantier. C’est toujours mieux que le maire Alain Claeys, qui fut l’un des seuls à ne pas porter les fameuses bottes réglementaires lors de cette visite.

Première image du Printemps

Image

printemps 001

L’affiche pour annoncer les travaux et montrer ce que sera le futur bâtiment.

Bon alors, il arrive quand ce nouveau Printemps ? Pour faire patienter les Poitevins, la société Virgil en charge du dossier, a eu la (bonne) idée d’afficher sur la façade une grande image du futur bâtiment sur laquelle on peut lire « Réalisation des travaux de désamiantage avant restructuration ». A défaut d’avoir le nom des futures enseignes, on sait maintenant qu’il y a des travaux… C’est toujours mieux que rien. Pour info, les travaux de désamiantage devraient commencer le lundi 21 octobre prochain. Le début des travaux de réhabilitation sont attendus en janvier pour une ouverture prévue en 2015.